La Salvetat et sa région

Etape majeure sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, belvédère surplombant la Méditerranée et havre de fraîcheur perché à 700 m d’altitude, La Salvetat-sur-Agoût est un accueillant village médiéval des montagnes héraultaises.

Vos vacances au cœur de la nature

Implantée dans un environnement naturel exceptionnel constitué de forêts de hêtres et de sapins et d’un lac aménagé dans un écrin de verdure, La Salvetat est également réputée pour son eau minérale naturellement gazeuse « qui met le Sud en bouteille ». Autant d’atouts qui séduiront les vacanciers en quête de nature préservée et d’authenticité, et qui en font un lieu de villégiature privilégié au cœur du Parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Ce dernier s’étire sur les contreforts méridionaux du Massif Central, marquant harmonieusement le partage des eaux du midi et passant d’une montagne verte et pastorale à un vignoble ensoleillé, bordé de champs d’oliviers. Il bénéficie à ce titre d’une extraordinaire variété de paysages. Montagnes, gorges et plaines façonnées par l’eau et le vent, lacs et rivières, forêts, garrigues et vignobles dessinent une mosaïque naturelle qui ravira les passionnés de nature comme les sportifs (randonnées, VTT, activités nautiques…).

Les amateurs de patrimoine, qu’il soit culturel, historique ou gastronomique, y trouveront également leur compte.

Album photos La Salvetat-sur-Agoût

Au fil des saisons

Si l’été constitue la période idéale pour profiter des activités nautiques et des nombreuses manifestations culturelles de la région (festivals, balades thématiques, etc.), l’automne ne manque pas de charme pour les randonneurs, d’autant qu’en septembre-octobre, la vigne et la châtaigne sont les reines de grandes fêtes organisées dans les villages de Saint-Pons, Olargues, Roquebrun, Berlou, La Caunette…

Au temps des cerises, rendez-vous du côté des gorges d’Héric. Et lorsque le plateau revêt son manteau blanc, des pistes de ski de fond sont ouvertes au Col de Picotalen, mais les collines entre la résidence et le lac font également de superbes pistes de luge. A la veillée, au coin du feu, dégustez les spécialités de la charcuterie du village, autour d’une raclette à la tomme des monts de Lacaune.

S’aventurer hors des sentiers battus

A pied, à VTT ou à cheval, une multitude de sentiers permettent d’apprécier en toute liberté la beauté des environs. Les occasions de s’évader ne manquent pas et vous trouverez des fiches de randonnée et des topoguides auprès de l’Office du Tourisme.

  • Randonner avec un âne. L’âne porte vos bagages, ou un enfant, ce qui permet d’envisager des circuits plus longs ou simplement de profiter de la beauté des paysages sans se fatiguer.
  • Chevaucher par les grands chemins. Plusieurs centres équestres proposent des balades  pour tous les niveaux et toutes les envies, pour partir seul ou accompagné, pour une heure ou une semaine.
  • Dévaler les montagnes à VTT. Les forêts du plateau de La Salvetat comptent plus de 300 km de pistes et 11 circuits de tous niveaux ouverts à l’année.
  • Se balancer d’arbres en arbres, à l’accro-branche de la plage des Bouldouïres.
escalade

Se jeter à l’eau

  • Canoter, nager, pédaler, skier. Le barrage de la Raviège crée un lac de 410 ha qui se prête à toutes les activités nautiques. Une plage surveillée a été récemment aménagée au Gua des Brasses, à 500 mètres du domaine : baignade surveillée (en saison), piscine flottante, pataugeoire, pontons flottants. A 2,5 km, la base de loisirs des Bouldouïres vous propose également sa plage aménagée avec baignade surveillée (en saison) et sa base de voile (location de voiliers, dériveurs, catamarans, stand up paddles…).
  • Taquiner la truite. Les nombreuses rivières de la région, où abondent la truite et le brochet, constituent un lieu de prédilection pour les pêcheurs amateurs ou chevronnés. Les parcours de pêche facilement accessibles au cœur du joli village fleuri de Fraïsse sur Agout – et leur pêche miraculeuse – raviront les enfants et ceux qui possèdent un permis auront accès au parcours de pêche à la mouche. Pour les pêcheurs plus jeunes ou moins expérimentés, la pisciculture du village permet de s’amuser et de se régaler. Elle est située au pré des Huguettes.
  • Jouer dans les canyons. L’eau et le vent ont ici sculpté les reliefs, entaillant les massifs du Caroux et de l’Espinouse de profondes gorges qui constituent un « terrain de jeu » idéal pour les amateurs de canyoning.

Photo album

Explorer les reliefs

  • Danser sous les ponts naturels de Minerve,
  • Remonter les gorges d’Héric,
  • Plonger dans les eaux profondes des grottes de la Devèze,
  • Se prendre pour un spéléologue. La grotte de Pont-de-Ratz, profonde de 124m, compte parmi les grandes cavités de l’Hérault.
  • Grimper à l’assaut des massifs du Caroux et de l’Espinouse. Les gorges et falaises qui se découpent dans les plateaux du Haut-Languedoc constituent d’excellents sites pour s’initier ou progresser dans la pratique de l’escalade.

Découvrir un terroir et des traditions locales

  • Visiter la Chapelle Saint-Etienne-de-Cavall et le pont du XIème siècle, flâner dans les ruelles du village de la Salvetat (visites guidées en saison).
  • Se balader à la découverte du terroir ou de l’environnement. Le centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) programme des sorties dans le massif du Caroux pour observer les fameux mouflons méditerranéens, des sorties ornithologiques, mycologiques et botaniques, ainsi que des balades-patrimoine et des balades contées. Le centre participe au développement local, à la mise en valeur des patrimoines naturels et culturels et mène des actions de sensibilisation à l’environnement. Il propose des balades thématiques accompagnées de guides professionnels à la découverte des paysages, de la faune et de la flore du Haut-Languedoc.
  • Retrouver les traditions de nos aïeux. Plusieurs musées du Parc sont consacrés à l’histoire locale, à la vie pastorale et agricole, à l’artisanat et aux produits régionaux, à l’histoire et à la symbolique des statues-menhirs. La Maison de Payrac, à Nages, met à l’honneur les produits du terroir et propose des activités ludiques et pédagogiques autour d’une ancienne ferme du XIXe siècle à l’authenticité sauvegardée.
  • Découvrir l’usine d’embouteillage de l’eau minérale (visites guidées pendant toutes les vacances scolaires).

Goûter des produits gourmands du terroir

  • Le parc du Haut-Languedoc compte près de 1 500 exploitations aux productions variées et réputées. Charcuteries, légumes, miel, fruits et fromages, pisciculture, élevage, plusieurs de ces produits bénéficient d’une AOC qui leur reconnaît une véritable identité. La marché de La Salvetat se tient les jeudis et dimanches matin.
  • Faire la tournée des caves. Si la cité de Minerve séduit par son site exceptionnel, elle offre aussi l’occasion d’apprécier ses très bons AOC Minervois, ainsi que le fameux muscat de Saint-Jean-de-Minervois. Les vignobles de Roquebrun et Berlou donnent également une large gamme de vins AOC rouges et rosés Saint-Chinian et blancs Coteaux-du-Languedoc.
  • Arpenter les sous-bois. Les alentours de la résidence savent offrir de délicieuses surprises aux cueilleurs de cèpes et ramasseurs de châtaignes. De grandes fêtes sont dédiées au marron chaque année au mois d’octobre, à Saint-Pons de Thomières et à Olargues. Vacanciers d’automne, n’oubliez pas vos paniers, la cueillette est à l’honneur !

Source : Michelin, « La France Sauvage – Séjours en pleine nature ».
Crédit photo © Réseau Touristique MLCPL