Pays de mystères et de légendes

Le Guetteur de Lune (exemple de balade organisée par le CPIE)

Une tête cornue qui se dégage derrière la ligne de crête, un hululement plutôt chouette, le concert des grillons, le ballet des chauves-souris au dessus de nos têtes… Pas de doutes, la nuit tombe sur le Haut-Languedoc, entraînant avec elle le bal des nocturnes. Suivez-nous à la rencontre des mouflons méditerranéens qui profitent de la fraîcheur de fin de journée et profitez de cet écrin de nature qu’est le Caroux pour découvrir l’histoire de cette espèce emblématique.

CPIE : Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement

Le sentier thématique de l’enfant sauvage à Lacaune-les -bains

Pas à pas, découvre les étapes de ce sentier mystérieux. Au cœur du bois de la Bassine, ce parcours ludique jalonné d’activités te révèlera l’histoire, l’environnement et le mode de vie de l’Enfant Sauvage découvert sur ce site en 1798. Une véritable aventure en forêt pour explorer des sensations, pour jouer et apprendre, …, dans un monde de mystères et de souvenirs.

En savoir plus

Le mystère des gravures rupestres

Vous le découvrirez si vous randonnez du côté du Rec del Bosc, entre La Salvetat et le Lac du Laouzas. Piquetées sur les micaschiste, gneiss et granite de nos montagnes, ces gravures sont associées aux mégalithes (dolmens et menhirs) et probablement datées de la même époque (env. 2 500 av J-C). Croix, symboles solaires, pédiformes, cupules et bassins sont des représentations schématisées vraisemblablement liées à des pratiques religieuses ou magiques : culte solaire sans doute, vénération de la terre nourricière peut-être… Le mystère demeure.
Source: Éditions Photodeco « Balades, promenades et randonnées, Hérault, Somail-Espinouse » Guide rando-découvertes en Languedoc par Francis de Richemond.

Découvrez la légende du DRAC, animal totémique de la Salvetat

Il y avait à La Salvetat un pêcheur ivrogne qui alla un jour pêcher dans la réserve du Prieur. Mais, au lieu de remonter quelques belles truites, c’est lui qui fut emporté par son filet… Tombant à l’eau, il se retrouva nez à nez avec une truite monstrueuse, c’est-à-dire le Drac lui-même, qui l’emporta dans son gouffre et se disposa à le dévorer… Mais le pêcheur promit au Drac de lui donner en mariage l’une de ses trois filles, s’il le laissait vivant. A son retour chez lui, le pêcheur demanda laquelle de ses fille voulait bien se dévouer… Les deux aînées traitèrent leur père de fou, et c’est la plus jeune qui se décida. Alors, le Drac vint lui faire une visite nocturne, suivie de beaucoup d’autres… Et la jeunette avait l’air fort satisfaite… Mais ses sœurs, curieuses, montèrent la garde un soir devant la porte de la chambre. Et ce qu’elles virent les laissa sans voix : en arrivant, l’horrible bête se muait en un magnifique chevalier et gagnait le lit de leur sœur qui l’attendait impatiemment ! Et au chant du coq, il disparaissait. Mortes de jalousie, les deux femmes allèrent trouver le curé qui décida d’exorciser la demeure de la famille, ainsi que la rivière… L’eau se mit alors à bouillir et la jeune amoureuse plongea dans l’Agout pour rejoindre son Drac et mourir avec lui… Tous deux trouvèrent refuge dans une grotte où surgit une source. Et comme un miracle n’arrive jamais seul, il se trouve que l’enchantement jeté sur le Drac arrivait à sa fin et qu’il retrouva définitivement sa forme humaine… Il put ainsi épouser celle qu’il aimait et tous deux vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants…

L’info en plus

De nos jours, la source qui avait jailli de la grotte où s’étaient réfugiés les deux amoureux existent toujours : elle coule d’une fontaine appelée « fount das novis », la fontaine des fiancés. Elle se trouve près de la « Capelo du Bau », au pied d’un banc, après le premier tournant. Son débit est très faible, mais son eau possède une étonnante vertu : les jeunes gens qui en boivent se marient, dit-on, dans l’année…
Source « Association Culture et Tradition »(crédit photo Drac).

Cathares et Templiers : les mystères du Moyen-Age

Qui étaient les Cathares pour susciter une fascination toujours intacte aujourd’hui ? Quels personnages étaient les Templiers pour contribuer à faire d’un roman comme Da Vinci Code un best seller mondial ? Les cités cathares du Languedoc et templières du Larzac détiennent peut-être la clef du mystère. Entre mythe et réalité, voyage vers des horizons teintés de spiritualité et d’irrationnel.